Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
DojoClub Evreux Judo originel et Jujitsu

le Judo et la Guitare

Dojo Club d'Evreux

A priori, le monde la musique et celui des arts martiaux sont des domaines assez différents. Mais qu'en est-il vraiment?

Pour cela, posons-nous la question suivante : Que fait un guitariste pour jouer correctement un morceau de musique et que fait un judoka pour effectuer correctement un mouvement ?

Le guitariste : A partir d'une partition ou tablature, le guitariste via son cerveau déchiffre le code écrit sur le papier, puis demande à ses doigts de se positionner à la bonne place. Le rythme est lent et il recommence du début des dizaines de fois, et il répète l'expérience sur plusieurs jours. Puis, un jour, le guitariste ne regarde plus la partition, il entend la musique avant même de la jouer puis laisse ses doigts parcourir les 6 cordes. La magie s'opère ! Le morceau de musique est dans ses doigts et plus dans sa tête ! Il est à tel point dans ses doigts que si il commet une erreur, il doit reprendre et s'efforcer de faire confiance à ses doigts pour retrouver le bon enchainement. Si il veut de nouveau utiliser son cerveau, sa réflexion, il y a fort à parier qu'il n'y arrivera pas ou alors difficilement.

Le judoka : le professeur lui montre un mouvement. Alors, il copie l'attitude du professeur, le positionnement de ses pieds, mains, hanches, etc. Il utilise son cerveau ! Puis il répète le mouvement encore et encore, d'abord lentement puis de plus en plus facilement et rapidement au fil des séances d'entrainement. Il change de Uke afin de s'adapter à toutes les attitudes possibles. Puis un jour, la magie s'opère ! Il effectue le mouvement en laissant son corps s'organiser comme il le souhaite. Il ressent le mouvement, il laisse ses sensations guider son corps. S'il perd un temps ses sensations, alors il reprend les fondamentaux et laisse son corps retrouver la bonne attitude. Le mouvement n'est plus dans sa tête mais dans son corps.

Ainsi, le guitariste et le judoka deviennent comparables chacun dans leur domaine ! Les deux doivent laisser leur corps faire ce qu'il souhaite afin de ressentir les sensations qui leur sont si agréables. Même si, en fait, les doigts pour le guitariste et le corps pour le judoka restent sous contrôle du cerveau, ce sont les sensations qui, à un instant donné, reprennent le dessus et font ressentir aux pratiquants des instants agréables.

N'est ce pas le but de la vie d'effectuer une activité pour ressentir un bien-être?

Réflexion de A. Dupont.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commentaires